Le concept de parentalité confronté aux pratiques du soin et de l’aide sociale

Dominique FAVRE Psychologue à l’Institut Départemental de l’Enfance et de la Famille du Rhône Accueil Mères-Enfants

Intervention au « Pavillon des Causeurs » Gerland

005008315.jpg

Qui est autorisé à en juger ?

Introduction 

Je remercie chaleureusement les membres du Pavillon des Causeurs de m’avoir offert une tribune pour présenter et discuter avec vous, cette question de la parentalité, médiatiquement très connue, mais dont l’approche théorico-clinique n’est pas toujours à la hauteur de l’inflation de communication dont elle est l’objet.

   En préparant cette communication, je me suis aperçu qu’il n’est pas facile d’exposer en temps limité, un travail de recherche et une expérience clinique portant sur des années ; aussi vais-je m’efforcer de la rendre moins touffue, en ne cherchant pas à tout dire en une fois !

Dans un premier temps, j’introduirai la parentalité, depuis ses représentations subjectives jusqu’à l’émergence du concept. Dans un deuxième temps je vous présenterai le travail de notre groupe de recherche sur la parentalité[1], dirigé par Didier Houzel, et notre analyse du processus de parentalité en trois axes3. Enfin dans une perspective plus clinique, j’essayerai de mettre en perspective la pratique de l’accueil institutionnel de mères isolées en difficulté, avec nos hypothèses de recherche.

Lire la suite

Marie-Joseph Bonnetain L’adolescence au risque de la maternité : Un défi ou un appel

k27841704.jpg

« Le Forum » dans la Rome Antique était « la place où le peuple s’assemblait, il était le centre des Affaires Publiques et Privées ».

C’est ce que nous donne comme première indication le Grand Larousse Encyclopédique sur le terme de Forum.

Aujourd’hui donc, ce qui va être au Centre de nos débats, c’est un sujet à la fois public, mais qui touche aussi à l’espace privé, voire intime, puisque l’on y aborde le thème de la « Petite Enfance ». Impossible en effet de faire l’impasse, face à un tel sujet sur notre propre histoire d’enfant, ou/et de parent !

Impossible d’esquiver la grande question qui nous poursuit jusqu’au terme de nos jours, celle de se savoir l’enfant de tel père et de telle mère, avec toutes les empreintes, tous les marquages génétique, affectif, social, culturel, qui s’y rattachent !

Question encore plus grave et plus angoissante, lorsque l’on ignore qui sont nos parents, ou qu’un secret longtemps gardé à couvert d’un voile pudique, une histoire que l’on imagine honteuse, ou dans une perspective optimiste, romanesque !

Lire la suite

L’expérience d’un enseignant humaniste en banlieue nord de Paris

Présentation

      Après quelques années d’enseignement en Côte d’Ivoire, j’ai dû revenir en France en 1990. J’avais un égal attachement à l’un et à l’autre de ces deux pays auxquels j’appartiens en vertu de ma naissance ; ce qui a eu pour effet, pendant des années, de me mettre dans une situation d’instabilité, d’indécision quand il s’est agi de m’installer durablement quelque part. Jean Daunay, avec lequel j’avais lié amitié depuis Bouaké (Côte d’Ivoire), m’avait embauché dans un CFA qu’il dirigeait alors. Il avait pris soin de m’informer que j’aurais affaire à des élèves de niveau 5. Comme il se rendit vite compte de mon étonnement et de mon ignorance sur ce sujet, il me précisa : « ce sont des apprentis qui préparent un diplôme professionnel, comme le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle), le BEP (Brevet d’aptitude professionnelle) de vente, de boulangerie, de mécanique, de coiffure, d’électrotechnique etc. Autant dire qu’il s’agit d’élèves qui n’ont rien à voir avec l’enseignement de la philosophie dans les classes terminales. D’ailleurs, ce n’est pas la philosophie que tu vas leur enseigner, mais des rudiments de français ».

Lire la suite