Ulrike Schuerkens : Du Togo allemand aux Togo et Ghana indépendants.

Ulrike Schuerkens : Du Togo allemand aux Togo et Ghana indépendants. Paris, Editions L’Harmattan, 2001.619 pp. ISBN 2-7475-0248-1. Prix : 320FF ou 23 euro.

Histoire synchronique de la colonisation européenne en Afrique de l’Ouest : perspective d’une anthropologie historique.

L’ouvrage d’Ulrike Schuerkens s’inscrit résolument dans une perspective singulière de l’anthropologie historique. L’originalité et l’ambition de l’auteur réside dans le cas particulier du pays qui l’objet de cette étude, en l’occurrence, le Togo. En effet, ce pays a connu trois formes de colonisation européenne : l’allemande, la française et l’anglaise.

L’auteur s’attache à montrer, comme l’indique le sous-titre de son ouvrage, le « changement social sous régime colonial », les enjeux majeurs de l’anthropologie historique soucieuse de mettre en lumière les mutations opérées dans l’interactivité colonisateurs/colonisés, par-delà la problématisation de cette situation. Il s’agit de reconstruire ou de reconstituer, au niveau historique et théorique, les logiques de développement d’une société déterminée. L’analyse des différents moments de l’histoire de celle-ci permet de comprendre la nature des changements qui ont pu s’opérer, de façon concrète, à un moment donné de son passé. Dans le cas du Togo, Ulrike Schuerkens met en lumière les processus de changements dans la réalité des populations avant, pendant et après la colonisation. Si elle montre les mécanismes qui ont contribué à transformer la société togolaise, en particulier, celle des pays africains qui ont connu aussi l’aventure coloniale, en général, dans l’interaction des dialectiques socio- culturelles et économiques, elle ne nie pas pour autant la dynamique historique propre à ces populations antérieure à leur confrontation avec les peuples colonisateurs de l’Europe. Lire la suite